Stress filière infirmière : La suite de l'enquête de la CNI

Et vous, quelle est votre dose de stress ?

Après une enquête menée en 2011 sur le stress dans le milieu infirmier, la Coordination Nationale Infirmière en partenariat avec la MIPS, poursuit ses investigations et s'intéresse aux origines de ce mal-être. Le Dr Geneviève Coulombier, médecin du travail au CHU de Poitiers a analysé les données collectées par le syndicat infirmier entre juillet et septembre 2012.

Les raisons du stress infirmier

Au travers de questions traitant de la prise en charge des patients, de l'environnement de travail, des relations avec les collègues..., ce sont plus de 5700 professionnels (étudiant infirmier, puéricultrice, IBODE, IADE, cadre de santé, IDE et directeur de soins) qui ont donné leur ressenti sur ces différents aspects.

L'étude met en évidence les points suivants:
- Les femmes sont plus stressées professionnellement que les hommes.
- Le lien existant entre le niveau de stress professionnel et la confrontation à des situations de souffrance aigüe, des problèmes sociaux difficiles.
- L'impact du glissement de tâches sur cet état émotionnel.
- Les conditions de travail inadaptées (manque de disponibilité pour les patients, manque de matériel) et les difficultés d'organisation augmentent le niveau de stress professionnel et personnel.
- La place laissée à la reconnaissance des professionnels ou aux possibilités d'expression permettent de diminuer le stress professionnel.
Ces conclusions ont été présentées lors d’une conférence organisée à l'occasion de l'édition 2012 du Salon Infirmier.

Niveau de stress et responsabilité professionnelle

Cette deuxième étude a notamment souligné le lien existant entre le niveau de stress et les difficultés rencontrées par les soignants face à leurs responsabilités professionnelles. La prochaine étape de l’étude de la CNI traitera de ces aspects sous un angle concret au travers des erreurs et des oublis.

Inscrivez-vous à notre newsletter!

Logo Groupe Mutations